Depuis des années, le même constat s’imposait à tous les marrakchis : si les bonnes tables ne manquent pas à Marrakech (elles auraient même tendance à foisonner !), bien difficile cependant d’y trouver un restaurant marocain valable ; des tables françaises, italiennes, indiennes, japonaises, … en veux-tu en voilà (j’aurai d’ailleurs l’occasion d’en reparler), mais un vrai bon restaurant marocain, authentique et généreux, … disons le tout net : ça manquait.

Pourtant, les guides touristiques – Guide du Routard et Lonely Planet en tête – fourmillent d’adresses hautement recommandées mais où, curieusement, nul marrakchi (ni nul marocain d’ailleurs) ne met pour ainsi dire quasiment jamais les pieds … Allez savoir pourquoi !? Peut-être la faute aux prix (entre 60 et 80 euros), qui peuvent sembler normaux aux voyageurs venus de Londres ou Paris, mais paraissent absolument exorbitants aux yeux des « locaux », bien placés pour connaitre le coût de la vie au Maroc… Peut-être aussi parce que ces adresses ont fortement tendance à proposer un produit « formaté » pour le touriste de passage… ; dès lors, le folklorique ayant souvent tôt fait de prendre le pas sur le gastronomique, les gens qui veulent avant tout bien manger n’y trouvent plus leur compte…

On découvre aussi avec le temps qu’il existe une explication assez logique à l’absence de vrais bons restaurants marocains à Marrakech : le Maroc est un pays pauvre, et les personnes qui peuvent se permettre de sortir (bourgeoisie locale, expatriés) ont généralement d’excellentes cuisinières marocaines à la maison ! Donc, ici quant on sort, c’est pour manger français ou italien, mais rarement pour se précipiter sur un couscous ou un tajine. CQFD.

Tout ceci pour dire que la table dont il est ici question était attendue depuis longtemps par tous les affamés qui désespéraient de pouvoir se délecter, ailleurs qu’à la maison, d’une tanjia confite à souhait ou d’une pastilla au lait légère et croquante.

Cette table c’est celle du Riad Monceau, un petit bijou de l’architecture hispano-mauresque qui a ouvert ses portes il y a quelques mois à 2 pas de la place Jemaa El Fna et qui s’est imposé, depuis lors, comme l’une des toutes meilleures adresses de Marrakech.

Le lieu est chic et romantique à souhait, un peu comme une élégante bonbonnière où quelques privilégiés se donneraient rendez vous le soir pour célébrer l’authenticité d’une cuisine marocaine retrouvée. Les diners sont servis dans un joli salon aux canapés débordants de coussins, ainsi que dans le patio andalou d’un blanc éclatant où quelques tables dressées au bord de la piscine disputent l’espace aux palmiers et autres végétaux.

Le Riad Monceau - blog Focus On Marrakech by MaRKo RAK

L’accueil est attentif et convivial, l’ambiance chaleureuse. La plupart des convives sont évidemment en vacances et il n’échappe à personne que c’est un grand bonheur de pouvoir jouir d’un cadre aussi privilégié.

Quant à la table… c’est un pur bonheur.

Rachida Sahnoune est aux commandes. Sa cuisine puise au plus profond des recettes traditionnelles de la gastronomie marocaine mais avec ce je-ne-sais-quoi d’audace et de sophistication qui signe les très grandes adresses. Élaboré chaque jour selon les humeurs du marché son « Menu Découverte » – un menu dégustation composé de 2 entrées, 1 plat et 1 dessert – est proposé à 360 dirhams (32 euros env.) ce qui en fait, de loin, LE bon plan de la ville.

On notera aussi accessoirement que le restaurant propose ce qui me semble bien être la plus belle carte de grands vins marocains qu’il puisse se trouver en ville : Val d’Argan, Médaillon, Volubilia, Tandem, … autant de merveilles méconnues qui valent à elles seules le détour.


Contact : 00 212 (0) 524 429 646

Web site : www.riad-monceau.com

Attention : 40 couverts en tout et pour tout donc réservation fortement conseillée.

Publicités